ROYALE (MALGRE ELLE) – RACHEL HAWKINS

Si le blog Planète Diversité n’avait pas été là, je pense que je n’aurais jamais entendu parler de ce petit roman (allez voir ce blog c’est une vraie mine d’or). Je dois avouer qu’il ne paie pas de mine comme ça, avec sa couverture très… boarf, mais l’idée d’une romance entre une jeune adolescente lambda et une princesse m’intriguait beaucoup. Si ce roman n’a pas été la lecture du siècle, il a tout de même su être une très bonne distraction. Vous êtes prêts ? Aujourd’hui on part en Ecosse !

Millie Quint is devastated when she discovers that her sort-of-best friend/sort-of-girlfriend has been kissing someone else. And because Millie cannot stand the thought of confronting her ex every day, she decides to apply for scholarships to boarding schools . . . the farther from Houston the better.

Millie can’t believe her luck when she’s accepted into one of the world’s most exclusive schools, located in the rolling highlands of Scotland. Everything about Scotland is different: the country is misty and green; the school is gorgeous, and the students think Americans are cute.

The only problem: Mille’s roommate Flora is a total princess.

She’s also an actual princess. Of Scotland.

La première chose qui m’a donné envie de lire ce livre c’est le côté « enemies to lovers ». Je suis extrêmement fan de ce type de romance, j’avais donc envie de voir comment ça allait se passer ici. De ce côté là, je dois avouer que je n’ai pas été déçue. Voir la romance s’installer entre Millie et Flora a été comme entrer dans une petite bulle de douceur. J’ai vraiment trouvé cette romance très mignonne et très drôle, c’était la petite comédie romantique qu’il me fallait.

Il y a tout de même un petit détail qui m’a chagriné ici et c’est le rythme. Je n’ai rien contre les romances qui prennent leur temps mais ça a été tellement long ici, que toutes les péripéties clefs d’une bonne comédie romantique arrivent bien trop tard et bien trop vite. Le livre commence bien mais il y a ensuite un grand passage à vide, avant que tout ne se résolve dans les toutes dernières pages, j’ai trouvé ça dommage.

Heureusement, j’ai adoré les personnages de Millie et Flora. Elles s’ouvrent l’une à l’autre au fil du roman, et on découvre deux adolescentes fascinantes et attachantes. J’ai d’ailleurs eu une petite préférence pour Flora. Celle-ci se révèle particulièrement pénible au début du livre mais il est impossible de ne pas tomber sous son charme au bout d’un moment. La voir évoluer aux côtés de Millie était très drôle, son caractère très affirmé donnant naissance à des situations très drôles. J’ai plus d’une fois eu de la compassion pour Millie, à me dire qu’elle n’avait vraiment pas de chance de se trouver en compagnie d’une telle jeune fille. Il n’empêche, que le côté peste de Flora donne toute sa saveur à la première partie du roman et c’est pour ça que je l’aime tant.

C’est donc le cœur léger d’avoir lu une romance si chouette (et d’avoir dépassé ma panne de lecture) que j’ai refermé Royale (malgré moi). Ce roman est un deuxième (et dernier) tome, mais il peut être lu séparément de son prédécesseur. Cependant, même si j’ai adoré ma lecture, je pense pas lire l’autre livre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s