Cinder – marissa meyer

Je ne vous présente plus les Chroniques Lunaires, je pense qu’on en a tous entendu parler de près ou de loin. Pour ma part, ça fait des années que je vois cette saga passer sur la bookosphère et surtout, ça fait des années que je n’en entends que du bien. Après une première tentative infructueuse, j’ai voulu donné une deuxième chance à cette série et je dois dire que j’ai bien fait.

À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

Une réécriture de Cendrillon en mode science-fiction ? Je dis oui ! L’univers créé par Marissa Meyer est à la fois simple et très immersif, totalement accessible pour des personnes qui ne sont pas habitués à ce genre d’univers, comme moi. J’ai adoré découvrir New-Beijing et toutes les problématiques de la saga, j’ai vraiment hâte d’en découvrir plus.

On s’attache au personnage de Cinder très rapidement. Tout comme la véritable Cendrillon, on a hâte de la voir s’émanciper de l’amprise de sa belle-mère et voir ce que le destin lui réserve. Le mystère qui plane autour de son identité se devine très vite, néanmoins ça ne m’a pas gâché la lecture car j’avais hâte de voir les conséquences que cela aurait. J’ai aussi découvert avec Cinder un tout nouvel univers qu’il me tarde d’explorer plus en profondeur avec les autres tomes. Quelle est cette étrange maladie ? Que va-t-il se passer avec le peuple lunaire ? Mais celle qui me fascine réellement et que j’ai hâte de découvrir en détail c’est la reine Levana. Pour l’instant, elle me semble être l’antagoniste idéale, celle qui va rendre toute l’intrigue encore plus captivante.

J’ai également trouvé qu’on n’avait pas beaucoup d’informations dans ce premier tome mais pour une fois, je n’ai pas envie de le reprocher. C’est un livre qui a su attiser ma curiosité et je lirai la suite avec grand plaisir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s